PS3, the day after...

Publié le par blog-high-tech

Forcément, autant le dire, on le sentait un peu venir. Les retards successifs, la communication pour le moins maladroite - et disons-le, parfois arrogante - des créateurs de la PS3, semblant parfois déconnectés d'une réalité (et d'un marché ?) qui leur échappait, bref, on croyait de moins en moins à l'hypothèse d'un carton plein pour le lancement de la PlayStation 3 chez nous...

Pas de quoi pour autant prédire un flop. Après tout, il s'est vendu 115 millions de PS2, il suffit que 10% de ces clients décident de passer à la suite pour faire du lancement de la PS3 une jolie fête, et pour permettre à Sony de rester dans la course.

Mais là, honnêtement, on est presque gênés aux entournures, presque peur de tirer sur une ambulance, après une soirée de lancement ratée à en grincer les dents. Pas juste un demi-succès, même pas une petite déception dont on se remet avec une gueule de bois le lendemain, mais un plantage en super-production, un vrai bouillon pris les pieds dans la Seine. (cf. l'article sévère mais juste d'Olivier Levrard). Je ne parle pas du cocktail offert aux journalistes (nous, au moins, on était au chaud), mais du rendez-vous raté avec les fans de la PlayStation, que l'on attendait par milliers, et qui ne sont venus chercher leur nouvelle console que... par dizaines, et encore.

Du coup, l'opération de guerrilla marketing de Microsoft, si elle est de bonne guerre, en semblait presque déplacée, un peu facile, un peu cruelle aussi... évidemment, eux non plus ne pouvaient pas savoir que sans eux déjà, la fête était gâchée...

Alors, la faute à qui ? Pas facile... Sony France n'est pas spécifiquement en cause, le lancement anglais par exemple s'est fait dans des conditions comparables d'insuccès. Le souci n'est donc pas local, il est bien global. La PS3 ne semble pas trouver son public...

On aurait presque envie de commisérer avec les gens de Sony, qui sortent pourtant une belle machine, ambitieuse, puissante, mais qui, du statut prédit de leader logique du marché, se retrouve dans une position de challenger... forcément, quand on a trusté le podium pendant dix ans, ça ne doit pas être facile à vivre, mais pour le marché du jeu, ce n'est peut-être pas une si mauvaise nouvelle que çà... Sony peut passer un coup de fil à Nintendo, qui s'est un jour retrouvé dans la même position, celle d'un roi détrôné, soudain abandonné par ses fidèles, et qui a du jouer profil bas et se creuser sérieusement la tête pour revenir... Ca a donné la DS, et la Wii... signe que rien n'est jamais joué, et que Sony va devoir se réinventer pour retrouver du crédit, et faire oublier la soirée d'hier...

Publié dans bloghightech

Commenter cet article

Laurent 26/04/2007 16:22

Il arrive la même chose à Sony qu'il est arrivé à Sega ou Nintendo qui ont perdu le marché de la console de salon.La PS3 est chère certes mais surtout il n'y a pas de jeu vraiment valable et les jeux que l'on avait sur PS2 en exclu se trouvent maintenant sur Xbox 360...Bref, la bataille va être dure !

Ebichu 30/03/2007 12:31

les commentaires ne volent pas très haut on dirais quand on comence à parler de console c'est triste!j'ai pu regarder plein écran et même si j'aime bien sony, je leur conseille vivement d'embauché qq'un de plus agréable pour s'occuper de la branche entertainement de sony... Georges Fornay est extrement désagreable et donne une image de sony hautaine au possible, c'est pas fameux pour une console qui vise un public "jeune".. ses réponses été très vaseuse (la tva, les déclarations du pdg de sony usa etc), ça sentait l'impro, donc une tros grande confiance en soit.. c'est raté!Par contre les journalistes devraient faire leur mea culpa car de partout on a entendu parlé de flop alors qu'on final coté chiffre ce fut une veritable réussite n'en deplaise au fan de nintendo ou autre (ces gens devraient comprendre qu'il n'est dans l'interet de personne qu'une console se rate, moins de concurrence signifie moins de qualité)... par contre la soirée de lancement me fait mal au coeur pour sony c'était vraiment triste! (et dire que c'était la faute de la temperate... allons, à la sortie de la ps2 les gens s'arracher les consoles au virgin de paris sans même les cartons ni les cables!)maintenant toutes les consoles sont sortient que la guerre commence! (pour ma part j'attends toujours de meilleure jeux pour me decider...)Christophe

nikogaug 29/03/2007 18:40

Juste un petit commentaire qui n'est pas en rapport avec la PS3 mais avec cotre emissions que l'on peut regarder sous forme de Podcast.Juste pour dire qu'avec une Freebox, on peut relier TV-Freebox-PC : Ce qui permet à l'aide de logiciels libres et gratuits (freeplayer+HomePlayer+VLC) de regarder votre podcast et pleins d'autres avec en plus les WebTV !Et comme la freebox a une télécommande pas besoin d'aller sur le PC pour lancer tel ou tel programme.Enfin bref, toutes les solutions comme AplleTV etc, on peut les avoirs gratuitement chez soi. Même en étant non dégroupé.Voilà donc merci pour vos 2 emissions Plein Ecran et le journal du Web que je regarde très souvent...mais sur ma télé et sans bouger de mon canapé !

julien canavezes 28/03/2007 21:25

AH AH AH AH AH !!! quel floppe historique pour sony... une playstation aussi chere qu'un ordianteur... le calcul est vite fait je prends l'ordinateur... Un moment donné il faut arreté de prendre les gens pour des neuneux...Bref dans quelques mois ils seront bien forcé de la vendre au rabais car personne n'en voudra de cette console... Enfin pour le prix ils auraient pu l'incruster de diamant je sais pas moi...

Nera 27/03/2007 23:40

Moi je ne fait pas confiance à Microsoft : on en voit déjà assez comme ça avec leur bidules partout.Vu que la PS3 est une console super puissante, les jeux vont roxer un max ! Il suffit d'attendre un peu...Donc je préfère Sony PS3 au lieu de la xbox (360 ou non).